La région du Mont Fuji hors des sentiers battus

Après la découverte de Yamanakako et sa jolie vue sur le Mont Fuji, voilà déjà ma 2ème journée dans la région du Fujigoko en compagnie de mon amie japonaise. Et pour mieux découvrir la préfecture de Yamanashi, allons hors des sentiers battus!

A moins d’une heure de Yamanakako, se trouve les villes de Katsunuma & Koshu. La silhouette du Fuji-san a disparu pour céder la place à des vignobles. Et oui, nous voilà arrivés dans une des régions viticoles les plus connues du Japon. Qui a dit que le Japon ne produisait que du saké et du whisky?

Ici, on peut voir beaucoup de petites parcelles situées le long de la route (et même au coeur de la ville). La particularité étonnante? Les pieds de vignes sont peu nombreux, très espacés (environ 6 mètres) et les vignes sont perchées en hauteur (1m50 -2m). On pourrait s’y promener dessous et j’ai même vu des voitures garées en dessous, cela faisait comme une sorte de tonnelle/pergola. Pas du tout l’image traditionnelle de vignobles qu’on a l’habitude de voir en France! Mais c’est nécessaire pour lutter contre l’humidité de la région.

Ici on cultive principalement le cépage blanc Koshu. Les fruits sont pratiquement tous habillés d’une petite poche pour protéger les grappes de raisin (pêches et pommes…) des intempéries. Si j’ai bien compris les raisins ne sont pas pour la consommation courante mais essentiellement pour la production de vin blanc.

fuji_vignes
Des vignes qui poussent bien haut! (désolé pour la qualité, photo smartphone ^-^)

Mais les vignobles ne sont pas la seule attraction de la région. Mon amie au volant de sa voiture, nous arrivons à l’endroit où elle souhaitait m’emmener : le Herb Garden Tabinikki. Il s’agit d’un petit parc botanique dont l’entrée est gratuite.

Le jardin évolue au fil des saisons : tulipes et cerisiers au printemps, roses en été. Je trouve qu’il a un côté un peu occidental : anglais avec ses statues et ses rosiers, et un peu hollandais avec son moulin et ses tulipes. Mais bien sûr on trouve des fleurs plus sauvages comme les cosmos que j’adore tant et de nombreuses espèces d’herbes.

yamanakako_jardinbotanique11yamanakako_jardinbotanique

A l’automne, il y a un peu moins de fleurs mais il y reste de très belles plantes aux couleurs pastel. Si je ne me trompe pas, les plantes bordeaux s’appellent des célosies kimono. Un nom bien approprié!

yamanakako_jardinbotanique5

En novembre, il restait aussi de délicates roses aux parfums odorants et aux doux noms (comme la Princess Aiko) dans la roseraie. J’apprécie toujours autant regarder les pétales imbriqués qui forment des spirales toutes différentes!

“Une rose d’automne est plus qu’une autre exquise.” (Théodore Agrippa d’Aubigné )

yamanakako_jardinbotanique6yamanakako_jardinbotanique7

Il y a quelques statues disséminées dans le jardin notamment des sortes de nymphes en (faux-vrai) marbre blanc. Mais la sculpture qui m’a interpellée, c’est celle avec l’homme cuvant son vin sur un banc. C’est assez original de choisir ce sujet, ou alors c’est pour inviter à la détente et avoir une épaule sur laquelle s’endormir! Pour ma part je pense que c’est surtout du au fait qu’on est dans une région viticole!

yamanakako_jardinbotanique8

Même si cela rappelle un peu l’Europe, c’est agréable de flâner dans le jardin et de se délasser au bain de pied (sorte de ashiyu).

Avec mon amie japonaise, nous avons également passé de longues minutes autour du bassin aux carpes koï, qui lui nous rappelle que nous sommes bien au Japon. J’adore les regarder! Certaines se laissent d’ailleurs caresser, une drôle de sensation. Elles sont assez rigolotes quand elles ouvrent toutes la bouche au même moment pour gober de l’air.

yamanakako_jardinbotanique10

A l’entrée du site, une boutique vend des produits naturels à base de plantes : cosmétiques, nourriture… Mais le must, c’était le café-restaurant qui proposait de délicieuses glaces à la lavande. Un délice!

La visite se fait assez rapidement (30min-1h), donc pour prolonger notre venue nous somme allées à quelques minutes du Herb Garden, au BudoKobo Wine Glass Kan. Il s’agit d’une sorte de boutique-musée qui vend des produits et accessoires liés au verre. Perles de verres, bijoux et autres accessoires pour vos DIY,  ou objets liés à l’art de la table comme des verres à pied (et ben oui, il faut pouvoir déguster le vin de la région dans de bonnes conditions). C’était l’occasion de trouver de petites idées de cadeaux à l’approche de Noël.

C’est là que j’ai trouvé de mignonnes petites boucles d’oreilles chats (alors que je suis plutôt une amoureuse des chiens à la base). Elles restent assez discrètes donc j’en suis totalement satisfaite. J’aurais bien acheté les jolis verres ciselés, mais j’avais trop peur de les casser avant mon retour.

bouclechat

Pour finir, je dirais que ce fut une belle matinée agréable à la campagne à discuter avec mon amie et à découvrir des lieux moins touristiques. Pour autant, si c’est votre premier voyage dans la région, je recommanderais de rester autour de Yamanakako-Kawaguchiko pour plus de dépaysement car Katsunuma nécessite une voiture!

Les Petits Papiers pratiques

Herb Garden

BudoKobo Wine Glass Kan

Pour en savoir plus sur la préfecture de Yamanashi  : http://www.yamanashi-kankou.jp/english/index.html

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s