Kodawari Ramen, un petit coin de Japon à Paris…

Plus besoin d’aller à Omoide-yokocho (Shinjuku) pour découvrir l’ambiance typique des bistrots japonais! Situé à deux pas du métro Odéon à Paris, un restaurant de ramen à ouvert un petit coin de Japon devenu très tendance depuis son ouverture et qui a attiré les curieux.  « Kodawari Ramen » fait d’ailleurs beaucoup parler de lui en ligne, il me fallait donc aller directement sur place! Qu’a t’il de si particulier? : son atmosphère très particulière. Un vrai décor de cinéma.

resto1

J’ai décidé d’y aller à l’ouverture un samedi midi et quelques personnes étaient déjà en train d’attendre patiemment devant l’entrée. Dès l’ouverture, quand vous passez le seuil de la porte vous entendez le typique « irasshaimase » crié en cœur par tous les employés, alors vous vous sentez de retour à Kyoto et Tokyo. Ensuite la plus grande décision a été de décider s’il fallait s’assoir au comptoir devant les fourneaux où les chefs s’affairent à leurs bouillons ou à l’arrière sur des tabourets et des tables montées sur des caisses de bières.

Une fois installé on peut s’extasier sur le décor un peu old-school, rétro-authentique typique des vieux restaurants japonais. Un aspect de ruelle étroite avec ses vieilles affiches ou publicités, plaques d’égouts, lampions. C’est d’ailleurs le point fort du restaurant et qui reste en mémoire plus que les ramens! Préférez le rez-de chaussée pour rester dans l’ambiance plutôt que l’étage qui est moins bien décoré.

Le menu n’est pas développé car comme son nom l’indique il est spécialisé dans les ramens. Il existe deux types de bouillons (léger ou un épais), déclinés chacun en deux recettes. Le restaurant se veut un gage de qualité : les nouilles sont faites maison et les propriétaires auraient même leur propre champ de blé.

J’ai choisi le Kurogoma ninniku soba, une spécialité à base de sauce au sésame noir (mais vous pouvez aussi choisir un autre plat au bouillon de poule), roquette, pousse de bambous et tranches de porc. Un bon bol avec plein de nouilles et un bouillon  noir impressionnant visuellement, mais pas assez de garniture à mon goût. Les tranches de porc m’ont paru un peu fine. Un 1er test original pour le sésame noir, mais j’ai moins apprécié que ceux que je connais au bouillon de poule. J’ai également fait le choix d’un œuf préparé à point mais bien baveux (dommage qu’il soit en supplément).resto2

Pour vous désaltérer, vous pourrez choisir la fameuse limonade japonaise (Ramune) ou du thé. Et si vous voulez une entrée vous pourrez choisir des Edamame ou le Tori Soboro Don (riz, poulet, algues).

Je suis de l’avis de certains autres internautes, si les ramens sont bons ils ne sont pas non plus extraordinaires. Bizarrement j’ai préféré l’œuf qui était parfait plutôt que le reste des ramens qui me paraissaient manquer de saveurs et du petit truc en plus pour faire toute la différence. Cela manquait d’un peu plus d’ingrédients supplémentaires. J’aurais été plus distraite par le décors et la vaisselle aux motifs bleus et blancs que par la nourriture.Mais nous en sommes encore à la naissance du restaurant, il va surement évoluer au fur et à mesure des critiques!

Allez y surtout pour cette ambiance de ruelle étroite donne envie de se mêler aux autres, de se retrouver dans une atmosphère japonaise alors que vous êtes de l’autre côté du monde. Une véritable expérience!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au fait « kodawari » signifie pointilleux, exigeant.

Kodawari Ramen: 29 rue Mazarine 75006 PARIS
Environ 12 euros par personne.
Du mardi ou dimanche de 12h à 14h et de 19h à 22h

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s