Korean Gods of Fire

Pourquoi cet article sur un blog Japon? Car la porcelaine coréenne aura historiquement inspiré le Japon au travers de ses diverses pratiques : tour de potier, fours, procédés… Une histoire un peu triste car pendant les invasions japonaises (1592-1597), des potiers coréens furent déportés au Japon. Leur présence au Japon aura toutefois permis de développer l’usage de la céramique associé à la cérémonie du thé (style Hagi-yaki).

L’année culturelle France-Corée continue d’être célébrée pour encore quelques mois et permet de célébrer encore plus le 130e anniversaire des relations entre notre hexagone et le pays du matin calme. Cette semaine a débuté une exposition tout en finesse sur les chefs d’oeuvres de la céramique coréenne dans le cadre prestigieux du Grand Palais.

cermarique2

Pour l’exposition « La terre, le feu, l’esprit » (jusqu’au 20 juin), le Grand Palais s’est associé avec le Musée National de Corée pour nous faire découvrir la longue histoire de la céramique coréenne. On y découvre dans une atmosphère tamisée, les nombreuses merveilles que des artisans auront façonné au fil des siècles depuis les temps anciens de la période des Trois royaumes jusqu’à notre époque. C’est aussi l’histoire d’un pays, son esprit, que l’on appréhende au cours de notre déambulation devant ces pièces fabuleuses, qui sont mêmes parfois déclarées Trésors Nationaux.

ceramique22
Porcelaine à décors bleu et blanc – Dynastie Joseon, XIXe siècle

On s’émerveille devant les objets de la vie quotidienne (boite à bijoux ou à cosmétiques, pièces de vaisselle). Un aperçu de la vie à cette époque, la vie de tous les jours, mais aussi tous les aspects rituels (royaux ou funéraires). Ainsi des vases anthropomorphes créés pour guider les âmes des défunts et apaiser leur esprit dans l’eau delà sont magnifiquement exposés.

ceramique11
Ensemble d’objets funéraires – Dynastie Joseon (XVIe siècle)

On en apprend plus sur l’évolution des techniques de fabrication de la céramique : céladon, buncheong, porcelaine blanche. Une évolution due à l’histoire, de la liberté créative des buncheong lors de la dynamique ère Joseon à la pureté de la porcelaine blanche lors de l’époque Joseon qui prônait le néoconfucianisme et son austérité. C’est une découverte de la céramique mais aussi de l’évolution historique et politique du pays.

Le clou ultime est la présence de « jarres de lune ». D’où vient ce nom? Il s’agit en fait de jarres rondes dont la pureté de la porcelaine blanche rappelle la lune. Une captivante beauté qui leur valent leur célébrité. Une célébrité dès l’époque qui aura attirée l’attention de la noblesse aux goûts élégants pour les vases en céladon souvent vernis par une couleur jade.

Avec de la terre et du feu, les artisans coréens ont su développer leur propre style. Un style qui aura notamment attiré l’intérêt du reste de l’Asie et notamment du Japon. Mais la céramique traditionnelle aura aussi inspiré nombres d’artistes contemporains (dont le célèbre Lee Ufan) qui offrent à la fin de l’exposition leur propre vue et l’héritage de la céramique dans leur inspiration.

Cela m’a rappelé le drama coréen « Goddess of Fire » qui est inspiré de l’histoire de Baek Pa Un qui aura marqué l’histoire de la porcelaine pour son talent. Un bon moyen de découvrir les étapes de fabrication des céramiques.

INFORMATIONS PRATIQUES

  • L’exposition est ouverte aux visites tous les jours sauf le mardi de 10h à 20h (nocturne le mercredi jusqu’à 22h).
  • Le billet d’entrée est à 10 euros (7 euros pour tarif réduit).
  • Entrée côté Champs-Elysées / Square Jean Perrin.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s