Ne dîtes pas « maki », parlez KIMBAP !

Ils ressemblent aux makis japonais, mais surtout ne les confondez pas! Il s’agit bien de KIMBAP ou GIMBAP!

La différence principale se trouve dans l’assaisonnement du riz : si du côté japonais on utilise du riz vinaigré, du côté coréen on utilisera plutôt de l’huile de sésame et du sel. Et cela fait toute la différence ! Miam !

coree3

Le kimbap c’est donc un autre plat de Corée et à nouveau une très belle découverte. Personnellement j’apprécie de pouvoir en préparer pour des piqueniques ou des soirées apéros. Lors de ma dernière soirée ces petites bouchées on eu beaucoup de succès car ils sont plutôt équilibrés et remplaceront facilement chips et autres salés.

DSC_0511
Epinards, radis marinés, knack, carottes, omelette

Le principe est très simple, on enroule dans une feuille d’algue séchée, du riz et des légumes. On peut ainsi faire des variantes à l’infini et ainsi satisfaire tous les goûts :

  • thon, œuf, kimchi
  • épinard, carotte, viande (knack : et oui petite promotion régionale)
  • surimi, concombre, radis mariné

En Corée, le kimbap est connu pour être  un des meilleurs plats de restauration rapide car il est très pratique à manger pour les gens pressés. Mais comme vous pourrez vous en apercevoir c’est plus un repas complet qu’un en-cas. Par ailleurs le « Gim » (algue séchée) est très riche en éléments nutritifs (protéines et vitamines) donc pourquoi s’en priver.

DSC_0479

Petit recette (4-5 personnes):

  • coupez vos légumes ou accompagnements en lamelles fines, de préférence de la même longueur que votre feuille nori.De mon côté, comme j’ai toujours peur de me couper les doigts par mégarde, mes légumes ne sont pas trop en « lamelles fines » comme vous pourrez le constater, mais le résultat final n’en pâti pas.
  • mélanger 400 de riz rond avec 1 cuillère à soupe d’huile de sésame, des graines de sésame, une pincée de sel. Mélanger doucement pour aérer et ventiler le riz afin qu’il ne soit pas trop chaud.
  • sur une feuille d’algue séchée (nori) étaler sur 3/4 de la feuille le riz.  Astuce pour éviter que le riz colle, trempez vos doigts dans l’eau.
  • étalez vos ingrédients en ligne parallèles.
  • roulez vos kimbap (grâce à une natte de bambou) en serrant bien.
  • coupez ensuite le rouleau obtenu. Astuce : vous pouvez huilez légèrement le rouleau ou le couteau avec de l’huile de sésame pour une coupe plus facile.

Pas trop mal non? Voici une petite version toute simple avec carotte, radis mariné, surimi.

Et pour ceux qui n’aimerait pas la feuille d’algue, vous pouvez toujours tenter une version « onigiri »avec uniquement du riz et les légumes/accompagnements.

DSC_0004

Bonne dégustation!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s